Sérigraphie - Silkscreen / 2006

Abécédaires formels

Richard Marnier

32 €

"La démarche artistique de Richard Marnier est née d’une attention portée sur les sons continus (les bourdons). Par la suite les observations sur les structures constituant le son — harmoniques, tonalités, hauteurs — l’ont amené à s’interroger sur celles qui construisent le langage : l’alphabet, les phonèmes, les mots.

Richard Marnier a utilisé l’informatique pour matérialiser le son de chaque lettre et certaines diphtongues. En enregistrant les sons, il a pu obtenir des courbes graphiques qui permettent de donner une "silhouette" au son. Il a ensuite reproduit les formes obtenues en les sculptant dans des blocs de PVC de couleur ivoire pour obtenir un volume en trois dimensions matérialisant chaque lettre.
Richard Marnier tisse des liens entre sons et volumes grâce à son étude originale de l’alphabet qui est le squelette du langage et de son sens, mais avec lequel on n’entretient généralement plus qu’un rapport machinal. Déconstruisant notre rapport réflexe à ces signes, le travail de l’artiste se tourne volontairement vers l’univers du jeu. En effet, son alphabet, plutôt que d’être des cubes traditionnels, évoque des toupies et est rangé par ordre alphabétique dans une boîte en bois. Ossuaire alphabétique, l’ensemble de ces pièces concrétise la mise en volume de ce qui d’ordinaire est impalpable, invisible, et s’offre à notre manipulation, tentée par ces objets intrigants, lisses, à la blancheur crémeuse. Parallèlement à la fabrication de ce coffret, Richard Marnier souhaitait éditer une sérigraphie en noir et blanc représentant la traduction de chacune des lettres sous une forme graphique de façon à élaborer une nouvelle forme d’écriture, un alphabet offrant une approche plastique du langage."
Delphine Descaves

Richard Marnier's artistic approach was born from a focus on continuous sounds (bumblebees). Later observations on structures constituting the sound -harmonics, tones, pitch- led him to question those who build the language: the alphabet, phonemes, words.

Richard Marnier used a computer to materialise the sound of each letter and some diphthongs. By recording the sounds, he was able to obtain graphical curves that can give a "silhouette" to the sound. Then he reproduced the forms obtained by carving them in ivory coloured PVC blocks to get a three-dimensional volume materialising each letter.

Richard Marnier builds relationships between sound and volume thanks to his original study of the alphabet that is the skeleton of language and the meaning, which we generally only have a mechanical relationship with. The artist's work deconstructs our reflexive relationship with these signs and voluntarily turns it into a game. Indeed, his alphabet -rather than traditional cubes- evokes tops and is stored in alphabetical order in a wooden box.

Alphabetic ossuary, all of these pieces embodies the construction of what is ordinary, intangible, invisible, and offers our manipulation, tempted by these intriguing objects, smooth, of a creamy whiteness. In parallel with the production of this set, Richard Marnier wanted to edit a black and white silkscreen representing the translation of each of the letters in graphical form in order to develop a new form of writing, an alphabet with a plastic approach of the language.”

Delphine Descaves

67 x 92 cm / 200 ex.
Numéroté - signé
Sérigraphie noir

PDF :
fiche technique