09.04.21 — 26.06.21 - Rennes - France

APOCALYPSE

UN ÉDITEUR S’EXPOSE
Lendroit éditions initie un cycle d’expositions ou un éditeur est invité à concevoir une exposition. Chaque invitation est envisagée comme la création d’un espace propice à la découverte d’un parcours éditorial, artistique et humain. Objets de collection, publications inédites et obejts de cultes (dans tous les sens du terme) cotoient une large sélection du catalogue d’Innocences publishing, de quoi rassasier les amateurs d’images et d’éditions.
 
L’EXPOSITION
Du terme grec apokálupsis signifiant « dévoilement » et dans le vocabulaire religieux « révélation ». Initialement un genre littéraire prophétique persuadé que le monde va être livré complètement au règne du mal. Par extension, désigne la fin du monde.

Par l’ironie et par l’humour, Jean-Marie Donat propose comme figure de style cette apocalypse, ce «dévoilement» d’un nouveau visage de la religion et de la pratique consumériste qui en découle, a déjà eu lieu insidieusement, sans qu’on s’en aperçoive. L’exposition rassemble une série d’objets symboles du marchandisage (merchandising) à outrance de la religion et du Christ, des objets qui deviennent des icônes pour de nouveaux idolâtres d’un Veau d’or de supermarché, des objets offerts par les nouveaux marchands du temple pour une vie de purgatoire ordinaire... et post-apocalyptique.

L’ÉDITEUR
Né en 1962 à Paris (France), Jean-Marie Donat éditeur, collectionneur et artiste. Il a fondé en 2015 les Éditions Innocences, maison d’édition dédiée à l’image sous toutes ses formes.

Il construit depuis plus de 30 ans un vaste corpus photographique autour d’une idée forte : donner une lecture singulière du siècle. Sa collection couvre près d’un siècle d’histoire de la photographie (1880-1980) et regroupe plus de 40 000 photographies, ektachromes et négatifs provenant du monde entier. Une partie importante de la collection est composée d’images vernaculaires, anonymes, choisies pour le témoignage culturel et social qu’elles véhiculent, mais aussi pour l’humanité profonde qui en émanent.

Les séries de photographies issues de sa collection font l’objet de livres sous forme d’éditions rares à tirage limitée. Sa collection fait l’objet de plusieurs expositions, notamment aux Rencontres d’Arles, à la triennale de Hambourg et à Image Vevey.

En 2020, sa collection a fait l’objet d’une vaste exposition intitulée A Self Portrait of the XXth Century à Lodz (Pologne). Cette même année, le corpus photographique Rorschach issu de cette même collection a fait l’objet d’une installation dans le cadre de la programmation officiel du Festival Image Vevey (Suisse). En 2019, avait été également programmée l’exposition Lost and Found Transfigured au Musée de la Photographie de Lianzhou (Chine) ainsi que l’exposition Vernacular MashUp! autour de plusieurs séries issues de sa collection à la Galerie Synthesis de Sofia (Bulgarie).

 

Poster Ecce homo offert aux visiteurs, dans la limite des stocks disponibles.

Poster Thanksgiving édité pour l'exposition.